La classe de 4ème D en sortie à Laguiole le 29 09 2021

LA SEGPA DE MARVEJOLS EN SORTIE PÉDAGOGIQUE A LAGUIOLE

 

Le 29 septembre 2021, la classe de 4ème SEGPA (Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté) du Collège Marcel PIERREL de Marvejols s’est rendue à Laguiole accompagnée par Didier Brugeron, professeur spécialisé en bâtiment et Marie-Rose Compeyron, professeur de Biotechnologies.

A la coopérative Jeune Montagne, la visite commence par la projection d’un film qui explique l’origine du fromage de Laguiole et présente des éleveurs et leurs troupeaux, le tout s’inspirant des traditions ancestrales héritées des buronniers. Ensuite, les élèves ont vu la fabrication du fromage depuis une galerie vitrée qui domine les ateliers et la cave d’affinage. Cette entreprise qui fait vivre environ 300 familles travaille tous les jours de l’année, car le lait est collecté quotidiennement. Elle emploie 130 salariés, travaille avec 75 agriculteurs et produit 750 tonnes de fromage par an.

Karima a expliqué qu’à la production, une équipe travaille de 4 h à 13h en respectant les règles d’hygiène et de sécurité pour fabriquer 40 fromages par jour de 50 kg nécessitant chacun 500 litres de lait sans compter la tome fraîche ce qui correspond à la transformation de 30 000 à 45 000 litres de lait chaque jour.

Les différentes spécialités fabriquées à la fromagerie proviennent de deux races de vaches : l’Aubrac et la Simmental originaire de Suisse. L’aligot de l’Aubrac est réalisé sur place avec des pommes de terre fraîches, sans additif ni conservateur. L’entreprise créée en 1960 fabrique également le fromage de Laguiole AOP, la truffade appelée aussi rétortillat  l’écir de l’Aubrac et le buronnier de l’Aubrac. Ces fabrications sont distribuées dans toute la France à des particuliers, des restaurateurs, des fromagers, grandes surfaces, mais aussi au Canada et en Belgique. Deux cent tonnes de tome fraîche sont fabriquées chaque année pour l’aligot qui connaît un vif succès et ce plat de subsistance est devenu un plat de valeur culturelle, émotionnelle et artistique car toutes les générations apprécient de voir filer l’aligot.

Ensuite, les élèves ont visité la Forge de Laguiole qui se situe dans un immense bâtiment fonctionnel depuis 1987 et transpercé par une lame de 18 mètres de hauteur. Ils ont appris qu’en Aveyron, le couteau est rattaché à l’histoire du territoire. Christian, coutelier a fait une démonstration de montage d’un couteau puis il a réalisé diverses opérations de façonnage et de polissage sur un manche brut qui est devenu brillant en fin de fabrication. L’abeille sculptée sur le ressort du couteau est le symbole de la vie, du miel, de la pollinisation de la flore qui permet la nutrition animale. Ce couteau qui était à l’origine pour le monde paysan est devenu symbole d’objet de luxe ou de collection.

Il a précisé que tout est fabriqué sur place et que l’acier utilisé provient de Voiron en Isère. Pour les manches, la corne peut provenir des vaches d’Aubrac, des cornes de bélier, de buffle de zébu, de molaire de mammouth ou bien le manche peut être en ivoire, corail ou en os de girafe ou de bovin ou bien en genévrier.

Les ouvriers qui travaillent sur les chaînes de montage sont protégés par un tablier en inox et par des gants épais car ils travaillent l’acier à des températures très élevées. Les élèves ont pu admirer différentes sortes de couteaux dans la boutique de cette entreprise qui compte 95 salariés et produit environ cent mille couteaux par an.

Les élèves et leurs enseignants remercient l’équipe de direction du collège Marcel PIERREL ainsi que les entreprises qui les ont reçus. Ces visites très enrichissantes sont une immersion des collégiens dans le monde du travail qui leur permettront de les guider dans le choix d’un métier. En plus des stages effectués, d’autres visites d’entreprises et de centres de formation seront réalisées au cours de leur cursus scolaire afin de compléter la découverte du monde professionnel.